La belle et la bête

d’après Jean Cocteau

 

J’entendais un jour un cocher de fiacre dire à son cheval qui reversait son sac d’avoine : « Ce que tu peux être bête ! Il ne te manque que la parole ! »."

Jean COCTEAU

Bellebete

Un marchand veuf et à demi ruiné vit dans un manoir campagnard avec son fils Ludovic, un chenapan, et ses trois filles Félicie, Adélaïde et Belle, qui a été réduite à l’état de servante par ses sœurs, égoïstes et prétentieuses. Au retour d’un voyage, le marchand s’égare et pénètre dans un château étrange. Il cueille pour la Belle une rose dans le jardin. Le propriétaire apparaît alors. C’est un monstre au corps d’homme et au mufle répugnant e bête, qui le condamne à mourir, à moins qu’une de ses filles ne vienne prendre sa place au château. Belle se sacrifie pour le sauver. Elle se rend au domaine de la Bête et découvre que le monstre a un cœur.

 

Article de presse

Articlebb01

Photos du spectacle

Bellebete003

Bellebete005

Bellebete004

Bellebete006

Bellebete002

Bellebete001

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site